LES SOLS

Les Cépages et sols des domaines sont représentatifs du Val de Loire et de sa réputation mondiale. 

En Muscadet, Le terrain est granitique, gréseux, gneisseux ou schisteux. Mais il affectionne particulièrement les sols légers et caillouteux des coteaux peu élevés du massif armoricain. Dans ce climat océanique, à la fois doux et humide, il pousse relativement facilement.

En Anjou, le sous-sol est composé principalement de schistes ardoisiers, schistes gréseux et carbonifères du massif armoricain ; on y trouve également des filons éruptifs de spilites, rhyolites, phtanites.

En Touraine, le sous-sol est composé de craie tuffeau du bassin parisien avec des sols argilo-calcaires ou d'argiles à silex ; les terrasses des bords de Loire et de Vienne sont constituées de sables et de graviers. Les bords du Cher sont quant à eux souvent constitués de sols d'argiles à silex.

LES CEPAGES

Cépages blancs

Le Chenin Blanc est utilisé à 100% pour les Vouvrays tranquilles et méthodes traditionnelles. Son origine n’est guère connue, mais il s’est si bien acclimaté au Val de Loire depuis de longues années qu’il peut être considéré comme un cépage indigène. Egalement connu sous le nom de Pineau de la Loire, ce cépage blanc vigoureux et précoce du Val de Loire est cultivé en Touraine et plus particulièrement à Vouvray mais aussi dans le Saumurois et en Anjou. Le chenin donne des vins fruités dont la vivacité contribue au potentiel de garde. Il peut être vinifié en effervescent ou en vin tranquille sec, demi-sec ou moelleux. La pourriture noble se développe aisément sur ses baies et permet d’obtenir de grands vins liquoreux, caractérisés par une fine acidité qui leur donne de la fraîcheur.

Sauvignon Blanc

Ce cépage blanc est à l’origine de vins secs très aromatiques, aux nuances de buis, de bourgeons de cassis et, selon les terroirs, de fleurs blanches et d’agrumes. Très fragile, ce cépage est très sensible au terroir comme au climat. Dans la vallée de la Loire, il est vinifié seul dans la plupart des appellations (Touraine, Sancerre, Pouilly-Fumé …) Il permet l’élaboration de Touraine Blancs élégants et fruités.

Sauvignon Rose

Aussi nommé « Fié gris », ce cépage typiquement ligérien a pratiquement disparu. Après une vinification soignée, il offre un vin doré à la robe très claire, rond souple et long en bouche, avec des arômes très particuliers de cire d’abeille, légèrement muscatés.

Cépages rouges et Rosés

 Raisin Rouge

Le Gamay, le Côt et le Cabernet Franc entrent obligatoirement en assemblage pour l’élaboration de l’AOP village Touraine Amboise rouge et rosé dans des proportions qui peuvent différer d’une exploitation à l’autre. En ce qui concerne l’AOP régionale Touraine, l’assemblage des trois cépages n’est pas obligatoire et chaque cépage peut aussi exprimer son potentiel aromatique seul dans une bouteille.

Cabernet Franc

Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Val de Loire, il est appelé « Breton ». Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (Chinon, Bourgueil, …). Ce cépage est à l’origine de vins rouges et rosé moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette.

Côt

Aussi connu sous le nom de Malbec. Cépage noir du Sud-Ouest de la France devenu le principal cépage rouge de l’Argentine. En Touraine, le Malbec est appelé Côt. Il est vinifié seul ou assemblé avec le Gamay ou le Cabernet. Il fournit des vins colorés, aromatiques et charpentés.

Gamay

Particulièrement répandu dans le Beaujolais et en Touraine, ce cépage noir offre un vin fruité, gouleyant et d’une agréable vivacité, le plus souvent de courte ou moyenne garde. Il peut être surprenant et original lorsqu’il est utilisé en assemblage avec le Cabernet ou le Côt.

Pineau d’Aunis

Cépage noir de la Vallée de la Loire, produisant des vins peu colorés, aux arômes poivrés, jadis appréciés des rois de France et d’Angleterre. Il a régressé au profit du Cabernet Franc mais entre encore dans l’assemblage de certains rouges ou rosés de Touraine.

Pinot Noir

Cépage noir à l’origine de grands vins rouges de Bourgogne. Peu productif mais hautement qualitatif, il fournit des vins d’une belle couleur quoique peu intense. Leur bouquet de griotte et de petits fruits rouges et noirs évolue avec le temps vers la cerise à l’eau-de-vie, le gibier et le cuir. Sa maturité précoce permet au pinot noir de produire des vins d’une grande finesse.

 

 
drawing.png